VSA (Visual Soil Assessment) – l’évaluation visuelle des sols – a été développée au sein du Landcare Research de Nouvelle Zélande il y a déjà plus de 12 ans (la série de 4 guides de terrain date de l’année 2000).

Vol. 1: « Guide de terrain pour cultures et pâturages en plaines et collines » par Graham Shepherd

Vol.2: « Guide de conservation des sols pour cultures et pâturages en plaines et collines » par Graham Shepherd, Craig Ross, Les Basher et Surinder Saggar

Vol. 3: « Guide de terrain pour zone montagneuse » par Graham Shepherd et Helmut Janssen

Vol. 4: « Guide de conservation des sols pour zone montagneuse » par Graham Shepherd, Helmut Janssen et Lou Bird

Ces volumes (en anglais) sont téléchargeable gratuitement ici sur le site internet du Landcare Research.

Ils sont le fruit d’un travail collaboratif entre acteurs des collectivités locales: Horizons Regional Council, Hawke’s Bay Regional Council, Ministry for the Environment, Wellington Regional Council, et Landcare Research.

Ces volumes ne sont pas encore disponibles en français  mais on en retrouve du contenu partiel, en français,  dans l’étude LADA « Le manuel d’évaluation locale de la dégradation des terres dans les zones sèches », chapitre 7.3 Indicateurs visuels du sol, p.58 Manuel_evaluation_locale.pdf

Voici, à titre indicatif, la description du VSA telle qu’elle est proposée sur le site du Landcare Research:

« La durabilité environnementale et économique des systèmes de cultures et des fermes pastorales peut être fortement influencée par la qualité du sol. La méthode d’évaluation visuelle des sols (VSA) fournit aux gestionnaires des terres un outil simple pour évaluer et faire le suivi de la qualité des sols. L’évaluation visuelle des sols est un diagnostic de la qualité des sols, un moyen efficace et immédiat pour évaluer la qualité du sol rapidement et à moindre coût dans les parcelles.

VSA est basée sur la notation visuelle des principaux indicateurs biophysiques de la qualité du sol sur une grille d’évaluation facile à utiliser. Les « indicateurs de performance » des cultures renseignent indirectement sur l’état du sol et son potentiel de production. Ces indicateurs sont étayés par des recherches approfondies et sont liés à la performance économique. Les indicateurs du sol utilisés dans cette méthodes sont transversaux à tous les types de sol. Cela permet au VSA d’ être appliqué de façon robuste, à l’échelle globale,  quelles que soient les conditions pédoclimatiques de la parcelle.« 

Typique des guides des guide de terrain anglo-saxons, ils donnent des consignes claires et des astuces d’observation faciles à appliquer dans le domaine de la conservation des sols.

Exemple: « The worm test », le test du vers (boudin de terre), pour évaluer si le sol est assez ressuyé pour être capable d’accepter le piétinement du troupeau sans dégats de compaction de la parcelle en conditions humides (sol peu portant)

Boudin du haut: parcelle trop humide pour pâturage

Boudin du bas: OK pour pâturage

 

 

Les commentaires sont clos.

Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.
Soigneusement cultivé par GERS Communication !